Notre chemin

Explorer, rechercher, interroger la complémentarité des arts vivants au travers d’une démarche poétique.

Depuis sa création, la Compagnie Le Jour se Lève tisse des spectacles en arts mêlés, fusionnant le théâtre, la danse, la musique, le chant, la projection d’images, et aujourd’hui le cirque. 

Née en 1995 du désir de plusieurs artistes de mener une réflexion autour de l’écriture d’auteurs contemporains, Le Jour se Lève est au départ composé de comédiens, musiciens, danseurs, régisseurs et metteurs en scène, qui évolueront au fil des rencontres de son directeur artistique, Emmanuel Oger.

Depuis son premier spectacle – une adaptation de Baltrap de Xavier Dürringer – les contours du projet artistique de la compagnie sont tracés et ne cesseront de définir son travail jusqu’à aujourd’hui.

L’invention d’une poésie visuelle, en mouvement et accessible à tous, est une préoccupation omniprésente au sein de la compagnie. Si à ses débuts, nos créations reposaient toujours sur l’écriture d’un auteur contemporain, un nouveau chemin d’expérimentation s’offre à nous aujourd’hui. Il nous éloigne du texte d’inspiration pour cultiver un langage visuel, où l’image est un pont vers d’infinies possibilités d’exploration de l’être humain. La quête perpétuelle de sens est ce qui nous rattache sans cesse à nos origines, nous amenant à théâtraliser l’ensemble des arts vivants auxquels nous sommes sensibles.

Au delà du dessein artistique de nos créations, la compagnie attache une importance particulière à la transmission et au partage de son expérience. Autour de chacun de nos spectacles, nous réalisons des interventions de terrain,  moments d’échange avec le public, interrogeant l’état d’esprit dans lequel s’est montée la pièce. Ce désir de prolonger la poésie et l’art vivant dans des projets humains et sociaux nous plonge, en 2002, au cœur d’un projet de sensibilisation sur les violences faites aux jeunes femmes et aux jeunes hommes des banlieues sensibles de la région parisienne. Baptisée Le Consentement de la femme amoureuse, cette aventure intense, née à Villeneuve la Garenne, s’est poursuivie pendant dix ans. Cette belle expérience a fortifié notre croyance en la vertu théâtrale, comme source d’enseignement humaniste, ouvrant des espaces de beauté et de poésie capables de faire évoluer nos systèmes de référence.

Puisque les arts vivants ont ce pouvoir de bousculer, transformer, faire progresser nos repères ancrés au plus profond de notre univers quotidien, Le Jour se Lève se nourrit constamment de la rencontre de l’autre, de la découverte de cultures différentes, tissant des liens, ici et ailleurs. Des formations par le théâtre, des moments de partage, d’échange avec des compagnies de cirque contemporain en Amérique du Sud et en Asie, naissent et évoluent au fil de nos voyages.